Cette plateforme de messagerie cryptée prisée par les traders qui recrute en France...

eFC logo

Ce n'est pas un hasard si la plateforme de collaboration cryptée Symphony basée à Palo Alto dans la Silicon Valley a fait le choix de la France pour son nouveau centre de recherche et développement basé à Sophia Antipolis. « C’est un pays qui forme des ingénieurs très talentueux et qui sait fabriquer des champions internationaux », rappelle son fondateur David Gurlé, ingénieur français ancien cadre chez Skype, Reuters et Microsoft qui a fait carrière aux Etats-Unis.

Un retour aux sources en quelque sorte pour cet originaire de Cannes. Sophia Antipolis a été choisie parmi une pré-sélection de quinze sites en raison de la compétitivité de son écosystème. A terme, David Gurlé compte dédier des ressources supplémentaires à ce centre et y recruter une centaine d’ingénieurs, ainsi que développer son équipe commerciale à Paris amenée à terme à intervenir sur l’ensemble du marché européen.

Sur son site carières, la plate-forme propose actuellement 5 postes en ingénierie à Sophia Antipolis et 2 postes support-vente à Paris. Sur l'ensemble de l'année 2018, une trentaine de développeurs informatiques devraient être recrutés, sachant q'un ingénieur en France coûte 100 000 euros contre 250 000 dollars dans la Silicon Valley. Ces recrutements viendront ainsi gonfler les effectifs mondiaux qui s'élèvent à près de 250 personnes.

Une technologie connue des traders

Déjà implantée à Palo Alto, New York, Hong Kong, Singapour, Tokyo, Stockholm et Londres, Symphony compte plus de 303. 000 utilisateurs, essentiellement des professionnels de la finance, secteur dans lequel la confidentialité des échanges s’avère clé. Méconnue du grand public, cette messagerie instantanée sécurisée est populaire dans les salles de marché où elle rivalise avec les terminaux Bloomberg.

A sa création en 2014, une quinzaine de grandes banques d'investissement (dont Goldman Sachs, son premier actionnaire) ont investi dans l'entreprise. En mai dernier, Symphony a effectué une troisième levée de fonds de 63 millions de dollars, atteignant un total de 234 millions de dollars levés.

La technologie utilisée repose sur le cloud et protège les données de ses utilisateurs en utilisant un cryptage de bout en bout ainsi que des clés propriétaires à chacun d’eux. Le développement de ces services est également adossé à un écosystème d’applications développé par les divers partenaires de Symphony et ouvert aux contributions extérieures.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : Pearl Partner

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close