Ces hedge funds qui recrutent des traders, des vendeurs et des quants dans l'Hexagone...

eFC logo

Mieux vaut traverser la Manche si vous voulez faire carrière dans l'industrie des hedge funds, sachant que le Royaume-Uni en compte près de 600 sur le millier présent en Europe. Paris compte près de 10 fois moins de hedge funds, de professionnels et d’actifs sous gestion que Londres, selon les estimations généralement données par les professionnels du secteur.

Cela dit, certains fonds, le plus souvent créés par d'anciens banquiers français, se sont installés en France et recrutent sur place. Encore faut-il savoir à quelle porte frapper. L'un des pionniers du secteur, le hedge fund Verrazzano Capital, fondé en 2011, va rendre l'argent à ses investisseurs externes alors que son directeur général Guillaume Rambourg a décidé de transformer la société en family office, rapportait Bloomberg en ce début d'année. Voici donc un petit tour d'horizon des hedge funds où vous pourriez postuler si vous correspondez aux profils recherchés...

Capital Fund Management (CFM) : le plus gros

Fondé en 1991, CFM mérite le titre de plus gros « hedge fund » français avec ses 6 milliards de dollars sous gestion. Sa méthode de gestion se fonde exclusivement sur l'analyse statistique des données et est constamment restée focalisé sur la gestion quantitative pure. La société intervient sur les marchés mondiaux les plus liquides, emploie une quarantaine de « Ph.D. » (docteurs en physique) chargés de faire évoluer en permanence la centaine de modèles statistiques utilisés pour la gestion, une soixantaine d'informaticiens assurant la parfaite exécution des ordres, automatisée depuis 2002 chez CFM.

Cet ancrage français, loin des principaux concurrents, n'empêche pas la société d'avoir des bureaux à Londres, Tokyo, Sydney et surtout New York, l'Amérique du Nord représentant une bonne moitié de la clientèle. Au total, la société emploie 220 personnes de 30 nationalités, dont plus de 75% sont des analystes et des développeurs. Elle recherche actuellement sur Paris un analyste quantitatif, un quant spécialisé dans les risques, un développeur Python ou bien encore un ingénieur Linux.

One Eleven Capital : le plus récent

Ce hedge fund lancé en juillet 2017 par des ex-SGCIB (dont Maxime Kahn, l'ancien responsable du trading actions Europe) recrute doucement... mais sûrement. La société emploie aujourd'hui une dizaine de personnes, stagiaires compris, parmi lesquelles des traders quantitatifs, analystes et développeurs IT.

Sachez que One Eleven Capital se définit avant tout comme "une start-up hedge fund quantitatif", lancée "par des personnes très expérimentées qui unissent leurs compétences pour offrir de robustes performances avec une faible volatilité". Elle précise qu'elle investit dans des actions et des dérivés cotés, et promet une "création pure alpha sans exposition au marché".

One Eleven Capital dit être « à la recherche de candidats motivés dans le domaine de la data science avec une solide expérience en statistiques, en machine learning, en mathématiques ou physique, ainsi que de solides compétences en développement. « Nous sommes toujours à la recherche de personnes talentueuses (à plein temps / en stage) diplômées de grandes écoles d'ingénieurs ou de cursus universitaires scientifiques ou technologiques » est-il précisé sur son site.

BDL Capital Management : un exemple parmi d'autres

BDL Capital Management est une société de gestion créée en 2005 qui gère des fonds investis en actions européennes. Elle souhaite appuyer son développement en renforçant son équipe dédiée à la distribution et plus particulièrement aux conseillers de gestion en patrimoine, et recherche dans ce cadre un hedge fund sales afin notamment de transmettre la philosophie d’investissement de la société auprès d’investisseurs, accompagner le développement auprès de la clientèle distribution et des CGP.

De formation école de commerce ou universitaire, le candidat devra avoir entre autres un goût prononcé pour la vente, être passionné pour l’univers financier et plus particulièrement celui des actions européennes, savoir créer des outils de vente performants (documents marketing, vidéos, formations) et aimer être sur la route en province, à l’étranger pour aller à la rencontre d’investisseurs.

Et après... ?

Où que vous postuliez, sachez qu'une expérience en hedge fund vous permettra d'évoluer facilement vers d'autres secteurs. Ainsi, Laurent Henrio qui vient d'être nommé gérant de portefeuille de la société de gestion Axiom AI, a commencé sa carrière en 2002 chez Icomos Pangea Global Hedge Fund en tant qu’analyste quantitatif dans le département de Trading de crédit émergent avant de devenir VP en structuration et pricing de dérivés crédit chez JPMorgan Chase en 2003 puis rejoindre SocGen en 2011 comme Trader Crédit Exotique et CDS, avant d’être nommé responsable mondial des activités de trading crédit début 2017.

Quant à Youssef Benhaddouch, ancien gérant de portefeuille chez Verrazzano Capital, il a récemment fondé Revel Asset Management, peut-on lire sur son profil LinkedIn. La société de gestion a obtenu l'agrément de l' AMF mi-juillet. Basée à Paris la jeune de société de gestion de portefeuille est agréée pour la gestion d'OPCVM et FIA européens ouverts à une clientèle non professionnelle et pour des instruments négociés sur un marché réglementé ou organisé. Elle est également habilitée à fournir du conseil en investissement.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo :ismagilov / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close