Les signes montrant que votre job en technologie bancaire est sur le point d'être délocalisé...

eFC logo

Votre emploi bancaire risque-t-il d'être transféré vers une destination low-cost ? Peut être. Depuis le début du 21e siècle, les banques d'investissement ont transféré leurs postes technologiques vers des sites offshore, soit en créant leurs propres "Centers of Excellence" (COE), soit en utilisant des sous-traitants sur place.

Je le sais pour être impliqué dans le off-shoring du secteur bancaire depuis 20 ans. Singapour a été l’un des premiers centres COE dont j'ai participé au déploiement en 2006, mais lorsque les banques sont entrées en compétition pour attirer des talents, la rémunération des employés a explosé. Les propriétaires de l’immeuble en ont eu vent et se sont dit « nous en aurons une partie » et ont augmenté le loyer. Après cela, Singapour est rapidement passée de coût bas à coût élevé low-cost et les banques ont commencé à constituer des équipes en Inde et en Pologne.

Et cela ne concerne pas que Singapour. Des tas d'endroits qui jadis ont été des destinations low-cost ont connu des coûts croissants à mesure que de plus en plus de banques s'installaient. Ma prédiction est donc que les coûts augmenteront également en Inde et en Pologne et que les banques continueront à se déplacer.

Au cours de ma carrière, j’ai eu le privilège de travailler avec des personnes très talentueuses à l’étranger, mais j’ai également dû informer beaucoup de personnes du transfert de leur job à l’étranger. D'après cette expérience, je pense qu'il y a cinq indicateurs avancés indiquant que votre job en technologie changera bientôt de place.

1. Vous ne vous démarquez pas du gros des troupes

Il y a environ 18,2 millions de développeurs software dans le monde, ce nombre devrait atteindre 26,4 millions d'ici 2019. D'ici fin 2018, l'Inde compterait plus de développeurs que les États-Unis, ce qui porterait sa population de développeurs de 2,75 millions à 5,2 millions, soit une augmentation de près de 90%.

Si l'on s'en tient à ces chiffres, ce n'est pas bon signe. Mais vous pouvez augmenter vos chances en développant des compétences dans les technologies émergentes et en vogue. Pensez cloud, IA, big data et datascience, cybersécurité, blockchain et crypto-monnaies. Sinon, rien ne vous empêche d'engranger des compétences supplémentaires en passant dans une société fintech...

2. Vous êtes toujours derrière un écran

Si vous ne rencontrez pas vos clients (en interne ou en externe) régulièrement en face à face, alors, pour être franc, à quoi sert-il de se trouver avec eux dans un endroit coûteux ? Créez des relations plus étroites avec vos clients, consultez-les régulièrement de visu.. Rendez-vous indispensable pour eux. Ils constitueront votre meilleure protection face à votre hiérarchie le moment venu.

3. Vous n'êtes pas un spécialiste dans l'équipe

Les connaissances propres à votre activité apportent-elles actuellement une grosse valeur ajoutée pour la banque ? Avez-vous des connaissances spécialisées dans le changement de réglementation ? Le domaine où vous travaillez dispose-t-il de technologies pour un poste nécessitant une connaissance approfondie (ex : risque et conformité) ?

Si les réponses à toutes ces questions est non et que vous travaillez dans un domaine que l'on retrouve dans toutes les banques, alors vous risquez peut-être d'être délocalisé ou de voir votre secteur d'activité être sous-traité à un fournisseur.

4. La plupart de votre équipe est ailleurs

Si vous êtes un manager et que la majeure partie de votre équipe est à présent délocalisée, vous devriez évaluer votre situation. Quelle est votre étendue de contrôle ? Cela justifie-t-il de vous trouver dans un lieu où les coûts sont élevés ? Peut être pas.

5. Votre patron a l'air sournois

Demandez à votre boss s’il existe un risque que votre poste puisse être délocalisé. D'après mon expérience, l'analyse du ton employé, du langage et de la gestuelle devraient pouvoir vous dire ce qui est prévu. Je sais que si quelqu'un me l'avait demandé directement, j'aurais eu l'air très mal à l'aise. Je suppose que la plupart des gens fonctionnent de la même façon.

Nick Foster a travaillé dans le secteur bancaire pendant plus de 20 ans. Il est dirigeant à temps partiel et coach en carrières à la City de Londres. Il aime partager son expérience en bloggant chaque semaine sur nicholas-foster.com

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...