Voici les conséquences juridiques d'un hard brexit sur votre job en finance...

eFC logo

La date du Brexit approche, sans qu'une certitude existe aujourd'hui sur le point de savoir si ce sera un « Brexit dur » ou un Brexit avec une période de transition. Quoiqu'il en soit, cela génère déjà des opportunités en termes d''emplois en finance dans l'Hexagone du fait qu'un certain nombre d'établissement financiers souhaitent se réimplanter en France en amont du Brexit.

« Le "talent pool" ou vivier en France est relativement important pour les établissements financiers cherchant à recruter des collaborateurs avec une expérience banque ou asset manager », nous explique Hannah Rossiter, experte franco-britannique de compliance et réglementation au sein du cabinet de conseil en évaluation financière Duff & Phelps.

« De notre expérience, il ressort que la plupart des acteurs qui s’implantent en France démarrent leurs activités avec une équipe mixte, structurée autour de professionnels provenant de la maison mère à Londres et de recrutements locaux », poursuit-elle.  « Les profils recrutés localement occupent souvent des postes d’adjoints soit de gérants financiers ou traders / négociateurs, ou des fonctions support, de type middle office ».

Sans oublier les profils risques et compliance, « très recherchés sur Paris car ils sont plus difficiles à faire venir de Londres », rappelle Antony Labylle, consultant Risques, Compliance et Régulation chez Huxley. « BofA, Citi, Goldman Sachs ou Blackrock recherchent toutes ce genre de professionnels parce qu'elles n'ont pas droit à l'erreur si elles veulent éviter de lourdes amendes pour non respect de la conformité ».

« Il existe en effet une vraie tension sur le marché de recrutement depuis deux ans pour les profils de compliance officer », confirme Hannah Rossiter. « Les profils les plus recherchés sont ceux qui disposent de 5 à 10 ans d’expérience au sujet de la réglementation AMF ou ACPR, avec une conception opérationnelle et pragmatique de l’exercice de cette fonction, ainsi qu'un niveau d’anglais permettant de travailler dans un milieu international ».

Business as usual... ou presque

Au delà de ces nouvelles opportunités de recrutement, les financiers déjà en poste se demandent à juste titre comment le Brexit va-t-il impacter leur façon même de travailler. A ce sujet, le Haut Comité Juridique de la Place Financière de Paris (HCJP) s'est penché sur la question de savoir si un « Brexit dur » entraînerait de graves problèmes juridiques - de continuité des contrats notamment - pour les activités bancaires et financières en Europe (le fameux "cliff-edge" brandi par la City).

Pour ce faire, le HCJP a constitué en début d'année quatre groupes de travail afin d’examiner respectivement les questions juridiques soulevées par un éventuel Brexit « dur » - c’est-à-dire sans accord sur un régime de transition - pour les banques, les prestataires de services d’investissement, la gestion d’actifs et les assurances. Leurs rapports ont été publiés courant juillet.

Ce mois-ci, les présidents et rapporteurs des thématiques Banque, Assurance et Gestion d’actifs sont venus expliquer en avant première leurs conclusions lors d'une conférence organisée par l’European Institute of Financial Regulation et le Labex ReFi. D'après eux, « des divergences d’interprétation entre juges européens et juges britanniques, notamment sur des textes essentiels pour l’activité du secteur financier (EMIR, MIF 2…) ne manqueront pas d’apparaître ».

Cela dit, le Haut Comité Juridique de la Place Financière de Paris (HCJP) constate qu’une situation de Brexit « dur » ne soulèverait que peu de difficultés juridiques quant à la continuité des contrats en cours et que ces difficultés seraient, en toute hypothèse, circonscrites. Les financiers français peuvent donc continuer de dormir sur leurs deux oreilles, à la condition toutefois de se tenir un minimum informés des prochaines évolutions réglementaires au niveau européen impactant leurs domaines respectifs.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : MarianVejcik / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...