Les traders fixed income de BNP Paribas visent de gros bonus. Reste à voir…

eFC logo
Les traders fixed income de BNP Paribas visent de gros bonus. Reste à voir…

C’était le tour de BNP Paribas de publier aujourd’hui ses résultats du 4è trimestre 2020. Comme on s’y attendait, les traders fixed income ont surperformé : la banque de la rue d’Antin affiche des revenus en hausse de près de 60% sur un an dans son activité vente et trading fixed income. Un très bon résultat, quand on sait que les revenus de Deutsche Bank en trading fixed income n’ont progressé que de 28% en 2020 ; et que ce seul chiffre a suscité une certaine effervescence quant à une probable augmentation des bonus des traders de la banque allemande.

Si ce n’est que les traders fixed income de Deutsche Bank, dont les résultats restent relativement moyens, ont de la chance. L’activité vente et trading actions de la banque redresse la tête. – Une partie des bénéfices hors norme qu’ils ont générés devraient leur revenir sous forme de bonus. Mais la situation n’est pas comparable pour les traders fixed income de BNP Paribas, qui risquent d’être mis à contribution pour compenser la chute de 41% des revenus des ventes et trading actions l’an dernier, après les « chocs extrêmes » - autrement dit les pertes, du premier semestre.

BNP Paribas ne détaille pas les dépenses de rémunération par division, mais comme l’indique Financial News, les frais de gestion de la banque de financement et d’investissement de BNP (CIB) n’ont augmenté que de 3% l’an dernier. BNP a engagé un plan de réduction de coûts, ce qui ne présage rien de bon pour les bonus. Pas plus que la progression de 14% des revenus en CIB, pour 7% seulement de hausse des bénéfices. Par comparaison, les bénéfices de la banque d’investissement de Deutsche Bank ont bondi de plus de 500% en 2020.

Tout bien considéré, les traders fixed income de BNP seraient sans doute bien inspirés d’anticiper une certaine déception avant l’annonce des bonus dans quelques semaines. Peu probable que les récriminations trouvent alors une oreille attentive – surtout à l’heure où la banque est en passe d’augmenter la proportion de technologues par rapport aux professionnels des marchés, plus coûteux en termes de rémunération : elle a en effet souligné ce matin que les équipes tech représentaient à la fin 2020 37% des effectifs de la banque d’investissement, en hausse de 25% en quatre ans.

Crédit photo : lilzidesigns sur Unsplash 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...