Trois figures de l’Ecole Polytechnique au top de la finance quantitative

eFC logo
Trois figures de l’Ecole Polytechnique au top de la finance quantitative

Récemment mis à l’honneur par risk.net, le site de référence en matière de gestion du risque, dérivés et régulation, Iuliia Manziuk, Bastien Baldacci et Mathieu Rosenbaum portent haut les couleurs de l’Ecole Polytechnique dans l’univers de la finance quantitative.

Iuliia Manziuk et Bastien Baldacci sont les lauréats 2021 du prix Rising stars in quant finance, qui leur a été décerné début février pour leurs recherches Adaptive trading strategies across liquidity pools.

Point de départ : la constatation que les actions inscrites à la cote de plusieurs bourses dans des pays différents sont toujours mieux valorisées que celles cotées en un seul point, et l’absence fréquente de prise en compte des intercotations par les quants étudiant la microstructure du marché.

Leurs travaux proposent un cadre permettant d’obtenir les signaux de trading des différentes places de cotation.

Cet article, promis à publication dans la revue Market Microstructure and Liquidity, démontre comment optimiser les stratégies de trading en prenant en compte le bid-ask spread et la balance des ordres d’achat et de vente partout où une action est cotée. La stratégie est enrichie à chaque étape de nouvelles informations, mises à jour à mesure que la dynamique du marché évolue.

Titulaire d’une thèse en Mathématiques Appliquées de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Iuliia Manziuk est aujourd’hui chercheuse postdoctorale en Mathématiques Financières et Machine Learning à l’Ecole Polytechnique. Ses recherches sont axées sur l’optimisation stochastique via des outils de machine learning. Son parcours professionnel comprend notamment une activité de consulting en finance quantitative et machine learning à l’Institut Louis Bachelier et un summer internship en recherche dérivés actions chez HSBC Global Banking and Markets.

Bastien Baldacci est doctorant en Mathématiques Appliquées, lui aussi à l’Ecole Polytechnique, après un parcours résolument orienté vers les mathématiques et la finance. Au cœur de ses recherches : l’optimisation du trading et de la tenue de marché par l’utilisation du contrôle stochastique. Il a été ces dernières années assistant de recherche à Paris-Dauphine, puis chercheur quantitatif FX marchés émergents chez JPMorgan à Londres.

Au-delà d’une précédente collaboration en 2019 pour un article sur la tenue de marché et la régulation, ces deux stars montantes de la finance quantitative ont d’autres points communs à Polytechnique, et non des moindres : tous deux travaillent sous la supervision de Mathieu Rosenbaum.

Ce professeur résident au Centre de Mathématiques Appliquées de l’Ecole Polytechnique, lauréat du prix Louis Bachelier 2020 pour ses contributions en finance statistique et en modélisation stochastique pour la finance, a reçu conjointement avec Jim Gatheral, professeur au Baruch College, le prix de Quant of the Year 2021.

Photo by Florian Schmetz on Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.

A lire aussi…

Close
Loading...
Loading...