Première année faste en cinq ans pour les meilleurs banquiers d’UBS

eFC logo
Première année faste en cinq ans pour les meilleurs banquiers d’UBS

Vous vous rappelez peut-être les déclarations d’UBS en octobre 2020 sur une possible hausse des rémunérations fixes et réductions des bonus pour ses plus gros salaires. Le rapport de rémunération de la banque suisse, publié vendredi dernier, laisse à penser qu’elle y a réfléchi à deux fois : les salaires de ses meilleurs éléments ont bien augmenté, mais les bonus aussi.

UBS comptait l’an dernier 647 ‘preneurs de risque clés’ – définis comme toute personne gagnant plus de 2,5 millions de dollars, soit environ 2 millions d’euros, ou employée à un poste où elle exerce une influence sur « un volume significatif » des ressources de l’entreprise. La banque a distribué une enveloppe de 983 millions de dollars / 816 millions d’euros, en hausse de 43% par rapport aux 687 millions de dollars allouée en 2019 à 661 à ces mêmes preneurs de risque. Elle a par ailleurs augmenté de 4% les dépenses de salaires, portant le total à 417 millions de dollars / 346 millions d’euros.

En conséquence, comme le montre le tableau ci-dessous, la rémunération par tête pour les preneurs de risque chez UBS atteint son niveau le plus élevé depuis 2016, avec un montant moyen de 2,2 millions de dollars, soit environ 1,8 millions d’euros par personne. Le bonus moyen, à lui seul, a progressé de plus de 50% par rapport à l’année dernière.

Voilà qui a toutes les chances de ravir les 647 plus gros salaires d’UBS, – même si certaines parties de leurs bonus différés ne seront acquises qu’au bout de trois ou cinq ans, ce qui laisse un peu de temps avant qu’ils n’aient accès à l’intégralité des montants.

 

Pour les autres employés d’UBS, le tableau est moins réjouissant. 58 850 personnes ont eu accès à l’enveloppe globale de bonus basés sur la performance, en hausse plus modérée de 24% pour l’année dernière, soit un bonus moyen de 56k $ - environ 46 400 euros - par personne.

Les hausses de salaires pour les échelons supérieurs d’UBS font suite à l’année exceptionnelle des traders fixed income de la banque suisse, avec des revenus en hausse de 70%, soit beaucoup plus que les 41% de hausse des revenus FICC du marché mentionnée dans le rapport Coalition publié vendredi dernier.

Crédit photo : Sharon McCutcheon sur Unsplash 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...