Retour sur la carrière d’un punk devenu banquier

eFC logo
Retour sur la carrière d’un punk devenu banquier

Sur un diagramme de Venn consacré à la jeunesse des banquiers, il y a aura toujours une proportion significative d’anciens membres de clubs de finance gérant déjà leur propre portefeuille, même modeste, à l’époque de la fac. Mais on peut aussi y trouver une minorité non négligeable d’habitués des chevelures vertes et des piercings dans le nez.

Guy Hands, CEO du fonds de private equity Terra Firma, avoue être un ancien punk/amoureux de musique punk. C’est aussi le cas de l’ex-banquier de Lazard Matthieu Pigasse ; ou encore de Richard Bowser, ancien MD de Lloyds financial institutions group (FIG) et ex-responsable FIG banking EMEA de Sumitomo. Et Richard Bowser est en passe de redevenir lui-même.

Richard Bowser est sorti de l’Université de Manchester en 1999 avec un diplôme en services financiers, mais la finance ne semble pas vraiment avoir été son premier amour. Son profil LinkedIn révèle un passé de punk dans les années 80. Il suivait la mode punk, jouait dans des groupes punk. Il a passé dix ans chez Ace Records, un label qui réédite aujourd’hui des morceaux rock, soul, funk, blues, jazz, R&B, garage rock et punk.

Comme pour beaucoup d’autres, l’entrée de Richard Bowser en finance a été motivée par le besoin d’argent. Il concède que la finance l’a « toujours intéressé » et bien que la musique ait été « la passion de sa vie », il raconte s’être rendu à l’évidence : travailler dans la musique « ne lui permettait pas de gagner suffisamment pour subvenir aux besoins d’une future famille. »

Vingt ans plus tard, les enfants de Richard Bowser ont dû grandir et lui-même a dû gagner suffisamment durant sa carrière en banque – même en travaillant pour Lloyds et Sumitomo - pour s’autoriser à refaire de la musique. Il a quitté Lloyds ce mois-ci et est aujourd’hui musicien professionnel indépendant.

« Richard a toujours su qu’au fond, il était un visionnaire et un artiste, » comme le décrit son profil LinkedIn, parlant de lui à la troisième personne. « Il est maintenant déterminé à afficher aux yeux de tous sa passion pour la musique, et à combler le désir de sa vie. »

Crédit photo : William Mattey chez Pexels

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...