Les banques pourraient annoncer des bonus colossaux dans les 10 prochains jours

eFC logo
Les banques pourraient annoncer des bonus colossaux dans les 10 prochains jours

L’excitation monte sur les messageries sécurisées. Au-delà des salles de marchés, la plupart des effectifs en banque travaillent maintenant à distance en raison d’Omicron, mais cela n’empêche pas l’effervescence à quelques jours des annonces des bonus pour 2021.

La plupart des banques révèlent à leurs employés les montants des bonus pour l’année précédente le jour où elles publient leurs résultats pour l’année complète, ou dans les jours qui suivent. Ce sera donc vendredi 14 janvier pour JPMorgan et Citi ; mardi 18 janvier pour Goldman Sachs ; et mercredi 19 janvier pour Morgan Stanley et Bank of America.

En l’espace de quelques semaines, tout sera donc clarifié au sein des banques d’investissement américaines. Leurs homologues européennes publient leurs résultats et annoncent les bonus plus tard, en février pour la plupart d’entre elles (à l’exception d’UBS).

Comme à l’habitude, c’est dans les banques américaines que les annonces devraient être les plus spectaculaires – et là aussi que l’enthousiasme pour les bonus est le plus visible. « Nos revenus ont progressé de 60 à 80%, si bien que la plupart d’entre nous attendons une hausse de 30 à 40% des bonus, » raconte un executive director de JPMorgan. Cette déclaration suit des articles publiés par Bloomberg et le Financial Times indiquant que les bonus chez Goldman Sachs et JPMorgan pourraient augmenter de 40 à 50% par rapport à ceux versés pour 2020.

Néanmoins, comme le montrent les tableaux à la suite de cet article, même les grandes banques américaines ont la latitude pour imposer des différences considérables dans les augmentations de bonus suivant les régions. – Chez JPMorgan, les commissions de la banque d’investissement ont enregistré une solide progression de 40% ou plus partout, alors que les banquiers de Goldman Sachs en Asie ont été moins performants, avec une hausse d’à peine 12%. C’est chez Citi que les disparités régionales sont les plus marquées : d’après Dealogic, les commissions de la banque d’investissement n’ont progressé que de 15% aux États-Unis l’an dernier contre 76% dans la région APAC hors Japon.

Si certains banquiers sont donc sereins en attendant la prochaine distribution de bonus, d’autres sont plus dans l’expectative. Un banquier senior de JPMorgan nous a confié que les discussions avec la direction n’étaient qu’embryonnaires à ce stade, et que les chiffres devraient être « finalisés » bientôt.

La véritable incertitude pourtant pèse sur les divisions de vente et trading, très performantes en 2021, mais pas partout. Un trader actions senior chez Goldman à New York indique que selon la rumeur, les premières enveloppes de bonus qui leur avaient été allouées étaient « une blague » et que la plupart des gens ne devraient pas s’attendre à être payés beaucoup plus que l’an dernier. « Quelques traders auront 50% de plus, mais la majorité d’entre nous s’entendra dire que l’âge d’or des ventes et du trading est révolu, et que nous devrions apprécier une hausse d’une dizaine de points, » prévient-il.

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre enquête complète sur les salaires et bonus.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close