Dilemmes chez Credit Suisse : « si je pars, je ne peux plus rembourser ma maison »

eFC logo
Dilemmes chez Credit Suisse : « si je pars, je ne peux plus rembourser ma maison »

Les banquiers de Credit Suisse n’ont pas fini de se plaindre des récupérations imposées aux bonus versés en espèces pour 2021. Comme nous en faisions état la semaine dernière, le fait que la banque récupère les bonus cash de l’an dernier auprès des partants restés moins de trois ans après la date de versement, plus le montant correspondant d’impôt sur le revenu déjà réglé au fisc, est en passe de devenir un gros problème. Et contrairement à nos précédents articles, cela ne touche pas que les collaborateurs bien payés.

Nous avions indiqué précédemment que seuls les employés de Credit Suisse gagnant plus de 250k CFH étaient concernés par les récupérations. Selon des sources internes, ce n’est pas le cas. Un responsable risque basé en Suisse nous a précisé que ces récupérations s’appliquent en fait à tous chez Credit Suisse à partir du grade de director et au-delà, indépendamment du niveau de rémunération. « Ceux qui touchent des bonus de 10k CHF sont aussi impactés par la mesure, » dit-il. « Je ne fais pas partie des gros salaires. Je suis plus près des 100k CHF que des 250k, et si je dois partir et rembourser les bonus plus l’impôt, je ne pourrai pas rembourser mon prêt immobilier. »

Le dispositif de récupération porte sur 36 mois, mais pour chaque mois supplémentaire passé chez Credit Suisse, le montant récupéré est réduit de 1/36è. Le responsable risque ajoute que s’il est incapable de rembourser son bonus et le montant d’impôt correspondant, la banque procédera à une retenue sur salaire. « Je regrette d’avoir signé ce contrat, » poursuit-il. « Je n’ai eu que six jours pour prendre ma décision, et je n’ai pas pu consulter d’avocat ou de conseiller fiscal du fait que les documents étaient marqués strictement confidentiels. »

Credit Suisse n’a pas souhaité commenter.

Les récriminations des personnels aux salaires relativement modestes font suite à plusieurs départs de cadres qui semblent avoir été négociés avant l’entrée en vigueur des récupérations de bonus. Jim McKeever, Head of Program Trading pour la région Amériques, semble avoir pris sa retraite au bout de 20 ans de bons et loyaux services chez Credit Suisse. Eric Miller, Head of Fixed Income Research, est apparemment parti au bout de 10 ans. Un MD sur le départ déclarait en off qu’il était possible de négocier la rétrocession (et celle portant sur les bonus de l’année précédente) lorsqu’on part en bonne intelligence.

Credit Suisse déplace également des effectifs en interne. Manish Nigam, qui travaillait depuis 13 ans pour la banque en recherche sectorielle à Hong Kong, vient de s’envoler pour New York.

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Crédit photo : Pedro Santos sur Unsplash

​​​Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Close