Quand l’épouse d’un gérant de hedge funds partage ses conseils pour réduire son train de vie

eFC logo
Quand l’épouse d’un gérant de hedge funds partage ses conseils pour réduire son train de vie

Il y a près de 10 ans, nous avions écrit un article qui avait été parmi les plus lus de son temps, intitulé ‘Vingt conseils de banquiers et de leurs épouses pour faire des économies’. Au menu : des remarques du type ‘arrêtez le ski’, ‘utilisez moins de cash’, ‘cuisinez vous-même’, ‘mettez-vous au repassage’ et ‘achetez-vous une Prius’. Dix ans plus tard, ces conseils semblent toujours d’actualité.

Cette fois pourtant, les bons tuyaux sont ceux d’une seule femme, mariée à un gestionnaire de hedge fund quantitatif, par ailleurs ex-VP en trading quantitatif chez Goldman Sachs.

Jessica Keplinger a 38 ans, et c’est au Sunday Times qu’elle a fait part de ses observations. Les Keplinger habitent une grande maison avec quatre chambres à coucher à Kingston upon Thames, au sud-ouest de Londres ; ils réfléchissent ces derniers temps à refaire et agrandir leur cuisine pour la modique somme de 100k £, soit près de 117k €. Ils ont un enfant et ne sont pas certains d’avoir les moyens d’en élever un deuxième. Jessica est architecte d’intérieur, en reconversion pour devenir coach de santé. Son mari Werner est l’un des partners du hedge fund Alcova Asset Management.

« Il devient de plus en plus important de prioriser les choses essentielles, » confie Jessica au Times par rapport à la compression du coût de la vie. Ajoutant par ailleurs qu’elle regarde parfois son compte en banque et se dit, « m*…, c’est quand même beaucoup d’argent pour des futilités. »

Quel genre de futilités ? Probablement quelqu’un pour le repassage, puisque Jessica envisage maintenant de le faire elle-même. Des plats à emporter de chez Hakkasan, le restaurant chinois à une étoile Michelin de Mayfair, depuis longtemps prisé des financiers. Ou encore le panier de légumes bio, une Audi A3 qui ne sort quasiment que pour les aller-retours à l’école, et une nounou déclarée pour un enfant déjà scolarisé en école privée.

Si tout cela reste dans le schéma de l’épouse traditionnelle, c’est aussi un instantané riche d’enseignements sur le style de vie d’une famille contemporaine dont l’un des membres exerce en buy-side, mais qui comme les autres doit composer avec les 10% d’inflation qui risquent de sévir outre-Manche dans les mois à venir. Pour s’efforcer de limiter la pression, Jessica indique qu’ils vont laisser tomber le panier de légumes bio pour se fournir chez Ocado - le supermarché alimentaire en ligne, vont changer l’A3 pour une Tesla, essayer de remplacer la nounou par une jeune fille au pair, éviter les Deliveroo de chez Hakkasan, et qu’à partir de maintenant, c’est elle qui se chargera du repassage.

Ses révélations ont suscité une vague d’incrédulité. « C’est une caricature ? » s’inquiète un lecteur dans les commentaires à la suite de l’article. « Et si on lançait une cagnotte pour Jessica ? Je sais que les temps sont durs, mais personne ne devrait se sentir obligé de réduire son niveau de vie au point de faire ses courses chez Ocado, » se demande un autre.

C’est sans doute la dernière fois que Jessica parle à un journaliste, ce qui est dommage dans le sens où sa démarche était louable. Si les témoignages de compassion ne risquent pas de se bousculer, compte tenu du nombre de confrères en hedge fund installés à quelques kilomètres à Richmond, les Keplinger peuvent légitimement se sentir un peu coincés : les comptes d’Alcova Asset Management pour l’an dernier font apparaître que huit membres des équipes administratives se sont partagé 1 million de livres de rémunération, et deux partners rien du tout après des pertes de 654k £/près de 780k € en 2021, succédant à un bénéfice de 2,5 millions de livres l’année précédente.

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Crédit photo : Harry Grout sur Unsplash

Click here to create a profile on eFinancialCareers. Make yourself visible to recruiters hiring for top jobs in technology and finance. 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close