Espace Recruteurs
Ne posez pas de questions sur les balles de ping-pong.

Les meilleures questions à poser en entretien

Si vous êtes impliqué dans un entretien avec une banque, il vous faudra être préparé au type de questions bateaux caractéristiques des grandes institutions peu enclines au risque. S’il reste bien quelques jokers sous forme de casse-têtes autour des balles de ping-pong ou des cochons en Chine, la norme aujourd’hui est de poser des questions sur la façon de surmonter les difficultés, les expériences de leadership et les compétences, en particulier pour les entretiens Hirevue avec les juniors, dont l’objectif essentiel est de déterminer l’adéquation culturelle.

Mais il existe un autre moyen.

Dans un nouveau livre*, l’économiste Tyler Cowen et l’entrepreneur et professionnel du capital-risque Daniel Gross suggèrent tout un panel de questions très actuelles pour identifier les meilleures recrues potentielles durant cette troisième décennie du 21è siècle. Sans être spécifiques à la finance, leurs questions sont pourtant pertinentes pour le secteur. Les line managers qui les posent auront ainsi de bonnes chances de se différencier en faisant entendre une autre voix, et de faire comprendre aux candidats qu’ils postulent auprès d’une organisation ancrée dans l’air du temps.

Cette nouvelle question est la meilleure pour savoir qui est vraiment quelqu’un

Si vous ne deviez poser qu’une question en entretien pour comprendre cette personne qui veut rejoindre votre équipe, Tyler Cowen suggère :

« Quels sont les onglets ouverts sur votre navigateur à l’instant où nous parlons ? »

Selon lui, cette seule question vous permet de découvrir quantité d’informations : « Votre question porte sur les habitudes intellectuelles, la curiosité, et ce qu’une personne fait pendant son temps libre – tous ces points à la fois. Vous allez au-delà de la discussion et recherchez les préférences affichées de la personne. »

Oubliez les questions bateaux – voici quelques options pour une alternative

Ne laissez pas les candidats s’endormir en leur posant des questions rasoirs. « La monotonie est contagieuse, » disent Tyler Cowen et Daniel Gross. Des questions évidentes induisent des réponses évidentes. « Évitez de tendre la perche à des histoires toutes faites. Ne cherchez pas à savoir ce que la personne a bien ou mal fait dans son poste précédent. Ne demandez pas non plus à quelqu’un s’il est facile ou non de travailler avec elle/lui. »

Au lieu de cela, ils suggèrent de s’orienter vers certaines des questions plus directes listées ci-dessous, de toute évidence plus difficiles à intégrer à une histoire toute faite.

« Qu’avez-vous fait ce matin ? »

« Quelle est la distance maximale qui vous a séparé d’un autre être humain ? »

« Quelle chose bizarre ou inhabituelle avez-vous faite très jeune ? »

« Quelle histoire pourrait me raconter l’une de vos références quand je l’appellerai ? »

« En quoi pensez-vous vous différencier des autres au sein de votre entreprise actuelle ? »

« À quoi croyez-vous dur comme fer, de manière quasi irrationnelle ? »

« Comment avez-vous préparé cet entretien ? »

« Que faites-vous qui soit considéré comme ésotérique ? »

« Vous sentiez-vous apprécié dans votre dernier poste ? Quel est l’exemple le plus significatif d’une occasion où vous avez eu l’impression de ne pas être apprécié ? »

« Quelle opinion répandue ou quelle idée consensuelle soutenez-vous sans réserve ? »

« Jusqu’à quel point voulez-vous réussir ? »

« Quand avez-vous ressenti un grand regret au travail et pourquoi ? Dans quelle mesure étiez-vous responsable dans ce contexte ? »

Pour les deux hommes, l’art de l’entretien ne consiste pas à désarçonner les candidats, mais à déterminer si une personne correspond bien au poste. Dans les services financiers, il s’agit en général aussi de définir si quelqu’un est un bon élément pour l’entreprise, c’est-à-dire de dédramatiser le plus possible l’entretien. Cela implique également de poser des questions qui n’induiront pas des réponses bricolées pour entrer dans les critères perçus. Les meilleures questions d’entretien sont directes et différentes : elles ne requièrent pas de regarder un candidat transpirer quand il évalue le nombre de balles de ping-pong susceptibles d’entrer dans une Tesla.

*Talent: How to Identify Energizers, Creatives, and Winners Around the World

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Crédit photo : Rebecca Lawrence sur Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde
Annuler

Postulez dès maintenant

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Offres recommandées