« J’ai quitté un poste à 600k $ en private equity »

eFC logo
« J’ai quitté un poste à 600k $ en private equity »

Grace Kim est le genre de personne que la plupart des banques, des fonds de private equity, et sans doute aussi de nombreux hedge funds aimeraient embaucher. Elle est brillante. Elle a fait la preuve de ses capacités, d’abord au sein du groupe M&A chez Morgan Stanley, puis dans le fonds d’investissement marchés publics à forte croissance de General Atlantic.

Elle coche toutes les cases, mais ces dernières semaines, Grace Kim a laissé tomber sa carrière en finance et s’est élevée contre son dernier employeur en des termes qu’on n’avait plus entendus depuis le départ de Greg Smith de Goldman Sachs il y a dix ans. – À une nuance près : alors que Greg Smith s’était tourné vers le New York Times, Grace Kim s’est épanchée sur les réseaux sociaux, rendant ses récriminations plus crues, plus empreintes de colère et bien moins aseptisées que les doléances de Greg Smith vis-à-vis de Goldman.

Le style des récriminations de Grace Kim a conduit certains dans le secteur à se poser des questions sur sa santé mentale, mais lors de notre entretien, elle nous a paru saine d’esprit, claire dans ses propos, et en colère.

« Beaucoup de gens intègres quittent le secteur, » dit-elle. « Ceux qui restent sont des faibles, satisfaits de se faire exploiter. » Ce secteur cherche des jeunes loyaux, et ravis de se faire exploiter, ajoute-t-elle : « ces mecs n’envisagent pas que des minettes asiatiques d’un mètre soixante puissent penser par elles-mêmes. Ils croient qu’elles vont continuer à faire leurs quatre volontés. Mais je ne suis pas une esclave dévouée corps et âme - on ne peut pas accaparer tout mon temps et toute mon énergie et profiter de toutes mes compétences en informatique. »

Grace Kim a obtenu une licence en finance et data science à la New York University Stern en 2016. Elle a passé un peu plus de deux ans en M&A chez Morgan Stanley avant de rejoindre General Atlantic en 2019. À l’origine, elle était affectée à l’équipe d’investissement sur les marchés privés à forte croissance, mais en mars 2021, elle a intégré une nouvelle équipe où elle a présidé, avec deux autres investisseurs, à la formation d’un fonds d’investissement public à forte croissance.

General Atlantic n’a pas donné suite à nos sollicitations pour commenter cet article, mais une partie des doléances de Grace Kim porte sur le fait qu’elle n’a pas reçu le moindre carried interest pendant ses années de présence, alors qu’elle avait mis en place l’essentiel de l’analyse systématique permettant les investissements du fonds, et que d’autres au sein de la même équipe en avaient bénéficié. « Les jeunes d’aujourd’hui sont poussés à fond pour devenir meilleurs que leurs MD, mais ils vous font attendre des années avant de vous laisser accéder à ce niveau de rémunération. »

Grace Kim raconte qu’à son départ de Morgan Stanley pour le private equity, elle espérait voir son quotidien s’améliorer. Ce fut le cas au début. Mais l’arrivée de la pandémie et du télétravail a tout bousculé. « Je travaillais à peu près le même nombre d’heures qu’en M&A, mais à un autre rythme, » dit-elle. « En M&A, soit on est à fond, soit on ne fait rien ; là, je travaillais tout le temps. Je n’avais jamais un week-end de libre – j’étais motivée, je voulais que le fonds ait de bons résultats, mais on ne m’offrait aucune véritable opportunité t’en tirer profit. »

Sans avoir touché de carried interest, Grace Kim n’était pas à proprement parler mal payée. Selon elle, GA lui aurait indiqué qu’elle toucherait 600k $ cette année (soit un peu de 600k € au moment de la discussion) si le fonds avait de bons résultats. En partant, elle a tiré un trait dessus.

Grace Kim raconte ensuite avoir ressenti au début de l’année des douleurs thoraciques, accompagnées d’une accélération de son rythme cardiaque, au moment où il est apparu que les marchés technologiques dans lesquels elle s’était spécialisée s’effondraient. Elle a alors été hospitalisée pour stress et anxiété, avant de recevoir le feu vert pour rentrer chez elle. Mais c’était aussi le signe qu’il était temps de partir : « ma spécialité n’est plus très en vogue aujourd’hui, mais je suis plutôt du genre optimiste. » Elle est partie en mai 2022.

Grace Kim dit avoir des économies, et les utiliser actuellement le temps de trouver ce qu’elle veut faire par la suite. Sur son compte Twitter, elle avait laissé entendre qu’elle réfléchissait à prendre un deuxième job en créant des contenus sur OnlyFans , mais nous avoue qu’il s’agissait d’une blague et que ses congénères de la finance qui la recadrent depuis ne comprennent pas son sens de l’humour. Elle n’en est encore qu’au tout début, mais déclare vouloir devenir une artiste et « femme moderne accomplie » tournée vers la création. « Au bout du compte, je reste avant tout une femme d’affaires. »

Grace Kim pourrait retourner dans la finance, mais si elle le fait un jour, elle affirme vouloir choisir un fonds progressiste, avec une éthique plus équitable, citant quelques noms de structures plus petites mais proposant équité et carried interest à l’ensemble de leurs effectifs, et des vacances pour les assistants de direction. La plupart de ses amis, toutefois, travaillent dans le domaine artistique. « Les gens en finance se trouvent intelligents et supérieurs aux autres, » précise-t-elle. « Mais c’est tout sauf le cas. Les amis de mon cercle rapproché sont tous DJ et artistes. Les gens de la finance doivent respecter les autres formes d’intelligence. »

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

​​​​Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close