Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

La fin de la meilleure option de sortie des banquiers de 35 ans à l’ego surdimensionné

Il était une fois des banquiers M&A starifiés au point d’être connus des lecteurs ordinaires de la presse économique. C’était le cas de Bruce-le-terrible” Wasserstein, Frank Quattrone, ou encore du grand Jimmy Lee. Ils étaient souvent plus connus que leurs propres CEO et ils savaient enchaîner les deals. Et très souvent, ils lançaient leurs propres boutiques afin de monétiser leur notoriété.

L’époque serait-être révolue ? Liz Hoffman chez Semafor relève que la création de la dernière boutique traditionnelle remonte à près de dix ans, quand Paul Taubman a quitté Morgan Stanley pour monter PJT Partners. Et si les boutiques paient toujours très bien aux niveaux junior comme partner, elles ne brillent pas dans les classements des League Tables : les banques du Top 5 n’ont cessé depuis dix ans de se repasser les parts de marché.

La raison peut tenir en partie au fait que le secteur a changé. Liz Hoffman note que l’équivalent actuel de Frank Quattrone serait probablement Michael « The Founder Whisperer » Grimes, le responsable Tech Banking de Morgan Stanley. Mais le type de deals que réalise Michael Grimes est très différent de ceux que pourrait gérer une boutique – pour le meilleur ou pour le pire, il faut un bilan solide au cas où il faudrait garantir des milliards de dollars de prêts accordés à Elon Musk. En général, les faiseurs de pluie de ces dix dernières années faisaient des deals en private equity, où la capacité à trouver des fonds fait partie du prix d’entrée.

Mais cela peut aussi être bien plus simple – juste une question d’ego. La durée de vie d’une superstar en banque d’investissement a toujours suivi ce cycle : émergence autour de 35 ans comme Managing Director d’excellence, développement des résultats et d’un carnet d’adresses, puis lancement d’une boutique autour de 50 ans, avec trente ans d’expérience, et - avec un peu de chance - quelques dizaines d’années à en récolter les fruits.

En cette année 2023, les banquiers susceptibles de lancer aujourd’hui leur propre boutique seraient ceux qui auraient émergé en… 2008 ! Année qui a bien sûr constitué le point de départ d’une longue période où le concept du « banquier d’investissement largement admiré » n’était pas monnaie courante, et où les jeunes MD ambitieux qui voulaient prospérer vite et bien ont appris rapidement qu'il leur faudrait trouver d’autres moyens d’alimenter leur ego.

Ce qui s’est réellement passé, c’est qu’il y a maintenant une génération de stars qui ne sont plus aussi déterminées à avoir leurs noms sur la porte d’un bureau à voir leur tête dans les journaux. Plutôt que de monter des boutiques, ils sont partis en buy-side vers le monde bien plus lucratif du private equity. Et le buy-side leur a facilité la tâche : de la même façon qu’un trader star a l’option de rejoindre un « pod shop » plutôt que de monter son propre fonds, un faiseur de pluie en banque peut gagner peu ou prou autant qu’avec une boutique, sans jamais devoir s’inquiéter de devoir imprimer du papier à en-tête ou d’embaucher un chargé de conformité.

Cela ne signifie en rien que les superstars ont disparu à jamais. Monter une boutique de renom n’a jamais été le seul moyen de sortir du lot – Jimmy Lee a toujours travaillé en bulge bracket, tout comme Tom Montag. Matthieu Pigasse de Centerview présentera toujours un intérêt pour la presse dans la mesure où il est lui-même patron de presse, et DJ D-Sol reste une idole. Le secteur n’a fondamentalement changé ; nous venons juste de traverser quelques années où, pour des raisons parfaitement compréhensibles, les meilleurs banquiers sont, un peu ternes.

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Les dernières offres d'emploi
Council of Bureaux
Risk & Monitoring Coordinator
Council of Bureaux
Bruxelles, Belgique
Finegan Belgique
Risk Management Consultant
Finegan Belgique
Bruxelles, Belgique
QBE Insurance
Senior Financial Analyst
QBE Insurance
Bruxelles, Belgique
Credendo
ICT System Engineer
Credendo
Bruxelles, Belgique
Credendo
Business Development Officer
Credendo
Bruxelles, Belgique

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail