Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

La Gen Z dans la banque : « des wagons d’hommes blancs qui passent leur temps à s’insulter »

Anwar* est le genre de personne que de nombreuses banques aimeraient sans doute recruter. À peine 18 ans, une « machine académique » selon sa propre description, il avoue une double passion pour l’économie et les maths, et a déjà expérimenté les programmes inspirés par la diversité dans une grande banque et l’un des meilleurs hedge funds, tous deux américains. Et a aussi déjà décidé qu’il n’était pas fait pour la banque d’investissement.

« C’était un univers impitoyable, » raconte-t-il en évoquant sa petite journée dans l’ombre d’un jeune trader taux. « Ils passaient leur temps à crier et s’insulter. Si on était en retard ne serait-ce que d’une seconde sur un ordre, ils se mettaient à nous crier dessus. » Sans compter, ajoute-t-il, qu’en apparence, il n’y avait que des hommes, tous blancs. « Il y avait bien quelques femmes dans l’ascenseur, mais je ne les ai jamais recroisées. Il n’y avait que des hommes, apparemment tous blancs. »

La banque en question, qui – comme toutes les banques - affiche des objectifs ambitieux en matière de diversité, pourrait s’élever contre ce catalogage de son personnel, mais ce n’est pas le propos. L’important ici, c’est la perception d’Anwar. Et sa perception n’est pas bonne. Il ne postulera pas à un autre stage.

Anwar n’est pas le seul à afficher son aversion à l’idée d’une carrière en banque. Shakeel*, 17 ans et passionné d’économie, a aussi des doutes. Le secteur bancaire est pavé « d’épreuves inévitables », dit-il. Le métier de banquier est risqué, avec un avenir incertain dans un « environnement de travail intense et soumis à une forte pression, » qu’il n’a pas envie d’intégrer. Que souhaite-il faire alors ? « Peut-être viser les Big Four. »

Parmi les trois jeunes avec lesquels nous nous sommes entretenus, il y avait une femme – Kareema*, qui s’est montrée la plus pragmatique quant à une potentielle carrière en banque. Kareema déclare vouloir embrasser une carrière de développeuse soit en banque, soit en technologie, parce que la tech l’intéresse et qu’elle aime les maths, et parce que les horaires à rallonge sont plus supportables quand on fait quelque chose qui nous plaît. Pourtant, elle reconnaît aussi qu’il y a toujours le risque de travailler « 70 heures par semaine » dans l’espoir de devenir riche, même si c’est pour prendre conscience à l’heure de la retraite que tout ce qu’on a toujours vraiment voulu dans la vie, c’était du temps.

Tous les étudiants doués de la Gen Z ne sont pour autant aux prises avec ce genre de dilemmes philosophiques. Bien qu’il ne souhaite pas travailler en banque, Anwar se déclare néanmoins très ouvert à rejoindre un hedge fund. Une position qui fait suite à son stage en hedge fund, où il y avait aussi des cris, mais pas de la même manière qu’à la banque. « L’ambiance était différente, » rappelle-t-il. Peut-être parce que la rémunération moyenne y frise les 200k £ (232k €).

*Les prénoms ont été modifiés pour préserver l’anonymat des témoins.

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail