Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

« J’ai dit à mon épouse que je serais certainement viré durant ma carrière en banque »

Quand on travaille dans les services financiers, il faut s’y attendre. Et il faut aussi y préparer son entourage. Très tôt dans ma carrière, j’ai une conversation avec mon épouse et je lui ai dit que je serais viré un jour ou l’autre. C’est la norme dans ce secteur.

Ma femme avait beau y être préparée, cela ne facilite pas pour autant les choses le moment venu. Dans la banque, c’est quand on est très junior ou très senior qu’on est le plus susceptible de faire les frais de suppressions de postes. Mais à mesure que l’on avance en séniorité, on a tendance à l’oublier et on commence à imaginer qu’on passera à travers. Alors attention, car il n’en est rien, surtout quand on est là depuis longtemps.

Quand on est licencié au niveau junior, ce peut être difficile : on n’a ni les contacts, ni l’expérience pour se démarquer de tous les jeunes diplômés qui rejoignent le secteur. Cela ne signifie pas qu’il faut laisser tomber : la finance regorge de gens qui ont ramé en début de carrière ; c’est un rite de passage.

Quand on est licencié alors qu’on est plus senior, la réaction peut déterminer la suite de la carrière. Si venez d’une banque du top Tier, vous aurez des propositions de banques des Tier 2 et 3 qui ne demandent qu’à vous recruter. Si vous pouvez vous le permettre, ignorez-les. J’ai vu beaucoup de gens suivre cette voie vers les catégories inférieures, convaincus qu’ils sauront revenir au bout de quelques mois. Mais remonter la pente n’a rien d’évident.

Quand on est banquier senior, mieux vaut, soit rester hors du marché, soit faire autre chose de connexe en attendant la bonne proposition, plutôt que faire la chasse à tous les types de postes.

Dans les deux cas, junior ou senior, personne ne vous reprochera d’avoir été licencié. Sauf si le marché est en pleine expansion, votre niveau de performance ne sera pas remis en cause ; c’était juste votre tour.

Et si, après avoir été viré, vous en aviez terminé avec la finance ? Les options ne manquent pas. Même les traders disposent de multiples compétences transférables – ils sont capables d’assimiler rapidement de grandes quantités d’information et de prendre des décisions, et ce jusqu’à 12 heures par jour. Les employés de la finance travaillent à un rythme beaucoup plus soutenu que ceux des autre secteurs, et leurs compétences sont utiles dans tous les secteurs de l’économie.

Fabian Reid est le pseudonyme d’un managing directeur dans une banque américaine à Londres

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available  

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURFabian Reid

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail