Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

« De nombreux traders de Credit Suisse n’attendent que de se faire descendre par UBS »

Pour qui pensait qu’UBS en avait fini avec les suppressions de postes de Credit Suisse en 2023, préparez-vous à une surprise pour 2024. En août, UBS déclarait vouloir licencier 35 000 personnes des effectifs cumulés de Credit Suisse et UBS ; seules 13 000 d’entre elles l’avaient été au troisième trimestre 2023. Le processus d’intégration, qui doit se poursuivre jusqu’en 2026, comprend une réduction de coûts de 10 milliards de dollars sur l’ensemble de la banque par rapport à 2022.

D’autres suppressions de postes sont donc à venir en 2024. Et en quantité !

Les vendeurs et traders fixed income seront probablement les plus touchés. UBS a été très claire quant à sa volonté d’éliminer les fonctions qui ne seraient pas en adéquation avec son appétence pour le risque, et les traders fixed income de Credit Suisse sont ceux qui risquent le plus de se trouver en décalage. Beaucoup sont déjà partis chez Deutsche Bank. D’autres attendent de voir le sort qui leur sera réservé.

« Beaucoup de gens attendent juste de se faire descendre, surtout en trading, » confie un trader senior de Credit Suisse. « Je suis désolé pour eux. Il y a peu de communication ou d’engagement, même à l’égard de celles et ceux qui ont eu des bonus de rétention. Tout ça est un peu tordu. »

Certains survivants de Credit Suisse prennent le taureau par les cornes. C’est le cas de Jonas Schirm, vendeur FX institutionnels chez Credit Suisse à Zurich, parti chez Julius Baer pour y devenir Head of FX Institutional Sales. Credit Suisse n’a pas souhaité commenter et de son côté, Jonas Schirm n’a pas répondu à notre demande de commentaire, mais il se dit qu’il aurait reçu d’UBS un bonus de rétention, et qu’il faisait donc partie de ceux que la banque voulait garder.

Jonas Schirm serait déjà en train de recruter chez Julius Baer. Il est probable que ses anciens collègues de Credit Suisse soient les premiers contactés.

UBS a distribué 500 millions de dollars en bonus de rétention à des anciens de Credit Suisse intégrés à la nouvelle structure. Selon plusieurs sources, le calendrier d’acquisition serait variable – certains de ces bonus ne seraient totalement acquis qu’en septembre 2024 ; d’autres le seraient dans le courant du premier trimestre.

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Les dernières offres d'emploi

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail