Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

« Je travaille pour un grand fonds de private equity américain. Et je suis horrifié »

Je suis partner stratégie et exploitation dans un fonds de private equity international, et j’ai assumé des fonctions importantes dans de grandes sociétés de notre portefeuille soutenues par des fonds privés. J’ai occupé des fonctions cadres au sein de grandes entreprises de notre portefeuille, et j’ai donc pu constater directement comment fonctionne un établissement de PE américain.

Voici le process tel que je l’ai constaté :

1. Acheter l’entreprise avec effet de levier (30-70%) en fonction du deal

2. Se décharger de la dette sur l’entreprise du portefeuille

3. Embaucher une équipe de mercenaires composée d’un CEO, d’un CFO et de cadres expérimentés qui ont déjà fait ça 3 ou 4 fois avant de créer « de la valeur », avec un objectif d’EBITDA dément.

4. Licencier du jour au lendemain des centaines de personnes, et pour ceux qui restent, réduire les salaires, réduire les augmentations au mérite, réduire les bonus, réduire les retraites, réduire l’assurances-santé, délocaliser la R&D, le service clients et l’informatique en Inde (ou dans un autre pays à faibles coûts), réduire la R&D à la portion congrue, proche de 0 %.

5. Utiliser l’EBITDA pour rembourser la dette.

6. Faire plus de M&A (acquisitions complémentaires, consolidations) avec jusqu’à 5 fois plus de dette, et affecter la dette au bilan de l’entreprise.

7. Se retirer au bout de quatre à cinq ans. L’entreprise reste handicapée après avoir été réduite à sa plus simple expression.

8. Le fonds de PE gagne des milliards. Le CEO mercenaire et son équipe de choc empochent entre 20 et 55 millions de dollars.

9. Et le perdant dans tout ça ? Les employés qui n’ont pas d’actions dans la boîte. L’entreprise, autrefois saine, croule désormais sous les dettes et en sort exsangue, à peine capable de tenir debout ou d’avancer.

10. Les rentrées d’argent cessent. Une poignée de gens s’est constituée une jolie petite fortune. Mais une entreprise autrefois en pleine santé et des milliers de personnes qui travaillent d’arrache-pied sont les grands perdants.

Avant de travailler en private equity, j’avais lu toutes ces histoires horribles qui circulent sur les maisons de retraite, les entreprises privées assurant des services publics, les écoles appartenant à des fonds de PE, et je n’y croyais pas ; aujourd’hui, je le vois de mes propres yeux et je suis choqué. Je ne sais pas comment font les gens pour travailler dans ce secteur. Je trouve que c’est un vrai défi en termes de morale, et je ne suis pas certain d’y rester.

Marco Foster est un pseudonyme

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURMarco Foster

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées
Educate2trade Ltd
Sponsored UK Work Visa Opportunity
Educate2trade Ltd
London Borough of Bromley, United Kingdom
City Investment Solutions
Trainee Financial Trader
City Investment Solutions
London, United Kingdom

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail