Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Ces suppressions de postes qui font passer les banques pour des modèles de délicatesse

Que celles et ceux qui vont perdre leur job dans l’activité vente et trading de devises de Credit Suisse cette semaine se rassurent… aussi horrible que cela puisse paraître, tout aurait pu être bien pire. Au lieu de travailler pour « Uli the Knife », autrement dit Ulrich Körner, ils pourraient être sous la coupe d’Elon Musk chez Twitter.

Elon Musk vient d’annoncer qu’il supprimait 50% des postes chez Twitter, et sa méthode dans cette affaire a jusqu’à présent été bien plus radicale que celle de n’importe quelle banque. Twitter lui-même et les réseaux comme Blind ont été submergés de protestations émises par les employés de Twitter, et le Sunday Times a réalisé l’exploit de les rassembler dans leur intégralité.

Avant l’annonce des licenciements, Musk aurait organisé une compétition dans le plus pur style Hunger Games entre les employés de Twitter pour déterminer qui resterait et qui partirait. Les ingénieurs de Twitter ont d’abord été priés d’imprimer tout le code qu’ils avaient écrit durant les 30 derniers jours et de présenter le résultat à Elon Musk. Puis, retournement de situation lorsqu’il leur a été demandé de déchiqueter les impressions, alors que certains managers pressaient leurs ingénieurs d’écrire du code en urgence pour prouver qu’ils en étaient capables. Certains ingénieurs en ont profité pour s’attribuer le mérite de travaux qui n’étaient pas les leurs.

D’autres équipes se sont vu attribuer des tâches vraiment urgentes, dans des délais invraisemblables. Esther Crawford, responsable projet chez Twitter, a posté sur le réseau à l’oiseau bleu une photo d’elle dormant par terre dans son bureau. Elle a depuis souligné que faisant partie d’une équipe ambitieuse, elle voulait tout simplement démontrer que tous « donnaient tout ce qu’ils pouvaient, quelle que soit leur fonction : produit, conception, ingénierie, juridique, finance, marketing, etc. », mais cela ne fait pas très bon effet.