Pour ce partner de Goldman, « si vous raisonnez en mode 9 h–17 h, oubliez vos rêves de grandeur »

eFC logo
Pour ce partner de Goldman, « si vous raisonnez en mode 9 h–17 h, oubliez vos rêves de grandeur »

Brian Robinson a fait du chemin et en a bavé longtemps pour en arriver là. Le responsable des ventes prime brokerage de Goldman Sachs pour le marché US a été promu partner en novembre 2020. Et il n’a de cesse, depuis, de partager ses conseils sur le ‘vouloir toujours mieux’, indispensable pour aller de l’avant, en particulier pour qui est issu d’une famille d’ouvriers qui n’a pas les moyens de vous payer des études.

S’exprimant le 10 décembre lors d’une cérémonie de remise de prix à des étudiants de premier cycle de Radford University, où il a lui-même étudié, Brian Robinson a rappelé que sa famille avait été très claire – tous nourrissaient de grandes ambitions pour lui. Et de raconter en épelant soigneusement la fin de sa phrase : « mon père m’a dit, ‘Brian, j’ai travaillé toute ma vie de mes mains pour que tu n’aies pas à faire la même chose, donc pour toi, ce sera la fac et tu as intérêt à te bouger le C-U-L’. »

Sa mère a pu lui donner 4 000 dollars par an pour couvrir ses frais, mais il lui a tout de même fallu cumuler trois jobs pendant les vacances. L’un était en comptabilité (pour lequel un autre étudiant de Radford l’avait aidé à décrocher un entretien). Le deuxième consistait à plier des chemises. Quant au troisième, il s’agissait de remplir des emballages dans une épicerie. « Trois jobs, 24 heures par jour, pendant des années. C’était un vrai sacrifice. »

Brian Robinson a quitté Radford en 1993. Il a débuté en equity sales pour le marché US chez Citi, où il est resté neuf ans et est devenu managing director et responsable des ventes marché émergent. Il a ensuite rejoint Renaissance Capital au poste de CEO pour les États-Unis et responsable des ventes. Trois ans plus tard, il entrait chez Goldman en ventes actions marché émergent ; il a été co-responsable EMEA Equity Sales de Goldman pendant six ans, avant de prendre la direction des ventes prime brokerage aux US.

Pour aller de l’avant, il vous faudra travailler bien au-delà des horaires standard, dit-il. « Si vous fonctionnez en mode 9 h – 17 h, oubliez vos rêves de grandeur, » a-t-il martelé. « Je devais, mais surtout j’étais déterminé à en faire plus. – J’ai ramé avec trois jobs d’été tous les ans pour pouvoir couvrir tous les autres frais financiers liés à mes études. »

Pendant sa période londonienne chez Goldman, il a également suivi une formation en finance d’entreprise à la London School of Business. « Pour dépasser vos seules aspirations, il vous faut aussi bien choisir vos cours du soir, » rappelait-il encore. « Si vous vous en donnez la peine, vous aurez toutes les cartes en main pour un beau parcours. »

Pour autant, le travail ne fait pas tout. Brian Robinson, qui avait évoqué auparavant sa pratique de l’art japonais Shinrin Yoku – ou bain de forêt, a également raconté avoir découvert les bienfaits de la méditation. « La méditation m’a aidé. – Cela m’a aidé à pratiquer l’auto-compassion. Apprenez à vous aimer et à aimer les autres, et sachez que les premières fois, la réciprocité n’est pas toujours de mise, » a-t-il précisé aux étudiants.

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre enquête complète sur les salaires et bonus.

 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close