Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Entretiens en hedge funds: à quelles questions s’attendre et lesquelles poser

Quitter la banque pour rejoindre un hedge fund ne va pas sans risque. Les fonds spéculatifs ont une tolérance minime aux performances insuffisantes. Si vous n’êtes pas à la hauteur, ou que le fonds que vous intégrez affiche un faible niveau de performance, ou si l’équipe que vous rejoignez n’assure pas… ce sera la porte.

Il y a pourtant bien quelques bons côtés. Si vous entrez dans l’un des meilleurs fonds, vous aurez « de multiples options de sortie, » indique Brett Caughran, ancien analyst en banque, professionnel du private equity et gestionnaire de portefeuille en hedge fund. Le vrai problème avec les fonds spéculatifs, c’est d’abord d’y décrocher un job.

Et c’est justement là qu’il peut vous aider. Depuis son entrée dans cet univers et ses passages de DE Shaw à Citadel, puis de Two Sigma à Schonfeld, Brett Caughran est devenu un expert dans l’art d’ « entrer ». Si vous voulez ce job en hedge fund, c’est bien lui qui peut vous aider.

Selon lui, les hedge funds recherchent un mix bien particulier de talents. Cela passe par les talents intellectuels (‘puissance intellectuelle’ et curiosité), la maîtrise des concepts financiers et la passion de l’investissement. Mais aussi par des attributs culturels plus nébuleux comme le sens de l’humour, et les préférences personnelles comme l’enthousiasme pour le sport.

Dans leurs efforts pour dénicher les talents adéquats, les hedge funds attendent en général des postulants qu’ils exposent des idées d’investissement complexes. Mais le passage par l’entretien reste incontournable, et pour Brett Caughran, certaines questions reviennent encore et toujours.

Voici lesquelles :

  • Pourquoi les hedge funds et pas le private equity ?
  • Quel est la meilleure activité au monde ?
  • Quel est le plus grand risque que vous ayez pris à ce jour ?
  • Qui est votre investisseur préféré ?
  • Vendez-moi des actions
  • Si vous ne pouviez utiliser qu’une métrique d’investissement, laquelle choisiriez-vous pour présenter une bonne opportunité d’investissement ?
  • Quelle entreprise d’investissement respectez-vous le plus ?

Ce sont les questions fondamentales dans les entretiens en hedge funds. Mais il existe aussi une série de questions de niche que Brett Caughran est allé chercher auprès de la communauté des hedge funds sur Twitter. En voici une sélection :

  • Quel est le dernier livre que vous avez lu ? Parlez m’en.
  • Quelles applications gardez-vous ouvertes en permanence sur le bureau de votre ordinateur ?
  • Qu’est-ce qui fait qu’une action monte plus que le marché ?
  • Citez-moi deux erreurs que vous avez commises et dites-moi ce que vous en avez appris ?
  • Quel a été votre meilleur choix d’action et pourquoi cela a fonctionné ?
  • Comment construisez-vous un modèle, et pourquoi procédez-vous de cette façon ?
  • Quels risques vous effraient ?
  • Comment définiriez-vous le risque ?
  • Présentez votre investissement favori sans parler de métrique ou valorisation financière.
  • Dans quel domaine votre conviction va-t-elle à l’encontre de l’opinion dominante ?
  • Donnez-moi trois points de consensus de l’opinion générale (dans n’importe quel domaine) avec lesquels vous êtes en désaccord. Pourquoi ?

Pourtant, il ne suffit pas de simplement répondre à ces questions. Si vous voulez vraiment réussir l’entretien en hedge fund, Brett Caughran ajoute qu’il vous faudra aussi poser quelques questions. Et au risque de paraître directif, il propose quelques suggestions.

En voici quelques-unes :

  • Parlez-moi des débats les plus intéressants sur l’investissement dans votre secteur en ce moment ?
  • Que pense le fonds de la gestion de l’exposition brute et nette ?
  • Quelle a été l’évolution de carrière des meilleurs analysts au sein du fonds ?
  • Comment raisonne le fond en matière de volatilité ?
  • Quels sont les objectifs et le réel pour les ratios de Sharpe ?
  • Quelle est la dynamique des commanditaires (LP) au plus haut niveau ?
  • Y a-t-il un capital de départ (pour les nouveaux fonds) ?
  • Présentez-moi les process complets du fonds, de la génération d’idées à l’entrée au portefeuille.
  • Comment le fonds décide-t-il de vendre une position ?

Avant toutes choses pourtant, Brett Caughran conseille de s’informer en amont de l’entretien sur les principales positions du fonds. Vous pourrez alors les interroger sur les raisons qui font qu’ils détiennent ces actions en particulier. « La plupart des analysts adorent parler de leurs meilleurs idées, » conclut-il. 👌👌👌

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail