Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Quitter Goldman Sachs pour des semaines de 70 à 80 heures chez KKR

Si vous quittez Goldman Sachs pour l’un des meilleurs établissements de private equity dans l’espoir de réduire votre temps de travail hebdomadaire, soyez bien conscients que rien n’est moins sûr.

Alexis Augier a passé 11 mois comme analyst chez Goldman Sachs avant de partir en private equity chez KKR en 2017. Il y est resté quatre ans, puis a rejoint un hedge fund et a ensuite fondé Vega, un établissement de gestion de fortune ciblant en particulier les banquiers. De son propre aveu, il n’a pas vu d’amélioration significative de son temps de travail entre Goldman et KKR. Et il n’est apparemment pas le seul à avoir fait le même constat.

« Il y a moins d’échanges en face à face en buy-side, mais je faisais toujours 70 à 80 heures par semaine, ce qui était comparable à la banque, » raconte Alexis Augier. « Les gens ont tendance à croire qu’ils quitteront la banque pour travailler moins, mais je ne pense pas que ce soit le bon raisonnement. Les premières années en buy-side sont très intenses. Il y a beaucoup à apprendre. »

L’expérience d’Alexis Augier n’a rien d’exceptionnel. Le récent rapport d’Odyssey Partners sur les rémunérations en private equity indiquait que dans les établissements de private equity du « marché intermédiaire supérieur », le temps de travail s’élevait en moyenne à 70 heures par semaine. Odyssey précise qu’en ajoutant les petites structures, la moyenne tombait à 60 heures par semaine. Mais chez les plus grosses comme KKR et Blackstone, des temps de travail supérieurs n’étaient pas rares.

Un associate dans l’un des plus gros établissements de private equity précise que c’est au stade du processus d’investissement que le temps de travail est le plus extrême, quand tout le monde travaille en général tard et dîne ensemble. « J’étais dans la banque auparavant et on faisait pareil, » dit-il. Hors des processus d’investissement, il travaille 10 heures par jour au bureau et deux heures supplémentaires de chez lui, plus tard dans la soirée.

En théorie, les hedge funds proposent des temps de travail inférieurs à ceux du private equity ou des banques. Si vous voulez optimiser votre équilibre vie pro/vie perso, prenez le temps de consulter le graphe ci-dessous publié par Buyside Hustle. Il en ressort que les fonds multi-gérants offrent le juste équilibre, ce qui expliquerait pourquoi nous nous sommes entretenus l’an dernier avec un gestionnaire de portefeuille déclarant qu’il ne travaillait que huit heures par jour.

Source: Buyside Hustle

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail