Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

« Les banquiers juniors de cette génération ont gaspillé leurs bonus »

Si vous êtes l’un des rares associates à avoir été bien payé lors de la dernière session de bonus, j’aimerais partager avec vous quelques conseils : ne jetez pas votre argent par les fenêtres.

Que vous restiez dans la banque ou non, ne tenez jamais pour acquis les bonus que vous recevez tout au long de votre carrière en banque, surtout pendant les premières années. C’est l’occasion de vous constituer un patrimoine, et il ne faut pas les gaspiller en s’engageant dans des investissements risqués.

Ma génération y a été très attentive. Quand je suis entré dans le secteur bancaire à la fin des années 1990, nous étions très conscients de la nécessité d’investir notre argent pour nous constituer un patrimoine pour l’avenir. Nous sommes nombreux à y être parvenus ; la banque a transformé nos situations financières.

Personnellement, j’ai mis de côté mes premiers bonus et je les ai utilisés par la suite pour acheter un bien immobilier. Le meilleur investissement que j’aie jamais réalisé, c’était un deux-pièces dans l’ouest de Londres. Personne d’autre ne m’a donné d’argent, et j’ai utilisé cet appartement comme levier pour en acheter d’autres. Je ne venais pas d’un milieu aisé, mais ces investissements m’ont donné la sécurité qui façonne ma vie aujourd’hui.

Quand je compare, je vois beaucoup de jeunes utiliser leurs bonus dans des investissements risqués de nos jours. L’an dernier, tout tournait autour des cryptomonnaies. Cette année, ce sont les investissements providentiels et les start-ups. Par définition, la plupart de ces investissements ne mènent à rien. Et en plus, ils sont illiquides. Faites-moi confiance, vous ne devriez pas vous lancer dans les investissement à haut risque, très illiquides, en début de carrière.

Ces dernières années ont été fantastiques pour les jeunes du secteur bancaire, mais c’est une industrie volatile par nature, et on voit maintenant retomber un marché resté haussier pendant 10 ans. Il y a longtemps que les banquiers juniors n’ont pas eu à se battre pour survivre. Ils n’ont pas connu les licenciements massifs par lesquels nous sommes passés, mais cela pourrait venir.

Les banques ont passé ces dernières années à mettre en place une structure de coûts énorme. Les juniors très bien payés qui ne génèrent pas de revenus directs représentent un coût fixe. Quand cela va se voir, le gaspillage du bonus de l’an dernier fera bien figure d’absurdité.

Saamir al-Iman est un pseudonyme

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSaamir al-Iman

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Les dernières offres d'emploi
Dexia Crédit Local
VIE BRUXELLES - Analyste Risques Modélisateur H/F
Dexia Crédit Local
Bruxelles, Belgique
Jessa Ziekenhuis
Business Partner Finance
Jessa Ziekenhuis
Hasselt, Belgique
Berry Bpi
Financial Controller
Berry Bpi
Zele, Belgique
Credendo
Credit Analyst - Risk Underwriter
Credendo
Bruxelles, Belgique

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail